VDL Groep poursuit sa forte croissance en 2022

VDL Groep poursuit sa forte croissance en 2022

24 mars 2023

Après un début quelque peu hésitant, l’année 2022 a été principalement une année de forte croissance pour VDL Groep. Malgré un contexte géopolitique incertain et des enjeux extérieurs dus aux pénuries (main d’œuvre et matériaux) et à l’envolée des coûts (salaires, énergie et matières premières), trois des quatre divisions ont enregistré une croissance à deux chiffres de leur chiffre d’affaires. La quatrième division affiche une légère progression. On observe également une augmentation du résultat. Comme le carnet de commandes (hors division Assemblage automobile) reste à un niveau élevé, 2023 sera à nouveau placée sous le signe de l’organisation de la croissance.

En 2022, le chiffre d'affaires cumulé s'est élevé à 5,752 milliards d'euros, soit une hausse de 16 % par rapport au chiffre d'affaires annuel de 2021 (4,995 milliards d'euros). Le résultat net a augmenté pour passer de 225 millions d'euros en 2021 à 298 millions d'euros en 2022, ventilés en 122 millions d’euros de résultat exceptionnel et 176 millions d’euros de résultat d’exploitation. Le carnet de commandes s'élevait à 2,019 milliards d'euros en semaine 11 2023 (hors division Assemblage automobile), contre 1,734 milliard d'euros en semaine 11 2022, soit une progression de 16 %. Les effectifs ont augmenté de 940 personnes durant cette même période, sur un marché du travail étroit, pour atteindre 16 585 salariés (hausse de 6 %). 

‘L’union fait la force : un bel exemple à suivre’

Willem van der Leegte, Président Directeur Général, d’expliquer : « Nos entreprises VDL ont été en mesure de réaliser une forte croissance de leur chiffre d’affaires, malgré des circonstances extérieures difficiles, et c’est là un bel exemple qui montre que l’union de nos collaborateurs fait notre force. Trois des quatre divisions, à savoir Sous-traitance, Bus & Car et Produits finis, ont enregistré conjointement une croissance de 26 % au cours de l’année écoulée. Le fait que le chiffre d’affaires de la quatrième division, Assemblage automobile, ait légèrement progressé (2 %), alors que l’usine VDL Nedcar a été forcée de réduire d’un quart le nombre de jours de production, essentiellement à cause de pénuries de matières premières, est un véritable exploit de la part de nos collaborateurs de Born. La croissance générale de 2022 confirme que les investissements considérables que nous avons réalisés pendant des années en faveur d’une démarche d’innovation (total du programme d’investissement 2022 : 246 millions d’euros investis dans des bâtiments et autres moyens d’exploitation et 170 millions d’euros dans la recherche et le développement) sont évidemment très efficaces. Nous sommes bien positionnés sur nos cinq marchés porteurs Science, Technology & Health, Mobility, Energy & Sustainability, Infratech et Foodtech, pour continuer à apporter une valeur ajoutée à nos clients. Par conséquent, l’année écoulée a été placée en grande partie sous le signe de l’organisation de cette croissance, dans un environnement complexe. »

Sous-traitance

Le chiffre d’affaires de la division Sous-traitance a augmenté pour passer de 1,851 milliard d’euros en 2021 à 2,411 milliards d’euros en 2022. Cette hausse de 30 % s’explique par le fait que les entreprises VDL présentes dans cette division ont connu une croissance généralisée. La mobilisation d’innovations haut de gamme et de la digitalisation, ainsi que les relations stables à long terme avec nos clients et d’autres partenaires ont également contribué à renforcer notre position.
Les conflits commerciaux, la pandémie de Covid-19 et la crise en Ukraine nous ont sensibilisés davantage à la volonté d’être moins dépendants d’autres continents. C’est pour cette raison que les relocalisations (rapatriement dans le pays d’origine d’activités qui avaient été délocalisées) se multiplient partout dans le monde. Comme les entreprises de sous-traitance de VDL sont implantées sur trois continents, nous sommes en mesure d’approvisionner localement nos clients dans le monde entier, de sorte à minimiser l’impact des développements géopolitiques.
En douze mois, le carnet de commandes de la division Sous-traitance a progressé pour passer de 855 millions d’euros en semaine 11 2022 à 939 millions d’euros en semaine 11 2023.

Assemblage automobile

Le chiffre d'affaires de la division Assemblage automobile a légèrement augmenté en 2022 pour passer de 2,051 milliards d'euros en 2021 à 2,085 milliards d'euros en 2022 (une hausse de 2 %). Le fait que VDL Nedcar ait été forcée de réduire sa production d’un quart, principalement en raison de pénuries de matières premières, a eu un impact significatif. Néanmoins, grâce à la flexibilité de nos collaborateurs, le volume de production total de VDL Nedcar a atteint 101 672 véhicules en 2022 (105 214 en 2021).
Des efforts considérables ont été fournis pour trouver de nouveaux clients. Cette démarche n’a pas été facilitée par les évolutions actuelles dans l’industrie automobile, comme l’invasion de l’Ukraine par la Russie et les mesures protectionnistes, notamment la Loi sur la réduction de l’inflation (Inflation Reduction Act) adoptée aux États-Unis. Des évolutions qui ont exercé un effet de distorsion sur le choix des OEM quant à leurs sites de production. Ainsi, les nouveaux venus sur le marché mondial des voitures de tourisme, désireux de franchir le pas vers l’Europe, ont réexaminé leurs priorités.
Il est vrai que VDL Nedcar est en pourparlers avec différents clients potentiels intéressés par la fabrication en série de voitures et qu’en outre, l’usine se concentre aussi sur d’autres activités liées au secteur automobile.
Dans l’intervalle, VDL Nedcar passe du statut de constructeur automobile indépendant à celui de partenaire global de l’e-mobilité durable, dont l’objectif est d’apporter davantage de valeur ajoutée et d’assurer la viabilité future. L’extension des activités de VDL Nedcar à Born est visible à trois niveaux : l’assemblage de véhicules pour différents donneurs d’ordre, l’élaboration au Mobility Innovation Centre de diverses solutions pour une mobilité durable et la facilitation de la stratégie de croissance de sociétés sœurs au sein de VDL qui, à l’instar de VDL Nedcar, sont présentes dans le secteur de la mobilité. Des terrains ont été achetés et des procédures d’autorisation ont été mises en œuvre au cours des dernières années pour que ces activités élargies puissent être abritées dans les locaux de VDL Nedcar à Born.
Malgré toutes les turbulences que connaît l’industrie automobile mondiale, nous restons optimistes quant aux perspectives de VDL Nedcar sur le long terme et aux emplois à Born qui y sont liés. VDL Nedcar a prouvé qu’elle était capable de se montrer flexible dans ses relations clients et de réagir à la dynamique du secteur.

Bus & Car

Le chiffre d’affaires de la division Bus & Car a augmenté de 18 % pour passer de 384 millions d’euros en 2021 à 454 millions d’euros en 2022. Cette augmentation est due principalement à une nouvelle hausse des ventes de bus destinés aux transports publics. D’une manière générale, les voyagistes estiment que 2022 a été une année satisfaisante. En 2022, les ventes et les livraisons de VDL Bus & Coach ont évolué au même rythme que le marché. Et les efforts se sont concentrés sur la réduction des stocks. Grâce à des commandes d’autocars utilisés pour le transport régulier qui est moins influencé par les conséquences de la pandémie de Covid-19, VDL Bus & Coach a été en mesure de reprendre la production en période de basse conjoncture. En 2022 également, la division VDL Bus & Coach s’est imposée comme un acteur majeur de la transition énergétique, en se lançant sur la voie du transport public zéro émission. Des autobus Citea Electrics VDL ont été fournis notamment à l’Allemagne, à l’Italie, à l’Islande, au Luxembourg, à la Norvège et sur les marchés domestiques que sont les Pays-Bas et la Belgique.
VDL Bus & Coach a lancé la nouvelle génération de VDL Citea en septembre 2022, à l’occasion du salon de la mobilité Innotrans qui s’est tenu à Berlin. Les réactions sont très positives. VDL Bus & Coach a démarré le processus de livraison de la nouvelle génération de VDL Citea. En outre, la division est activement impliquée dans des innovations, comme les fonctions autonomes, l’hydrogène comme carburant, l’utilisation durable de matériaux composites et la ‘seconde vie’ des batteries d’autobus pour le stockage d’énergie. L’usine de Roulers (Belgique) est en service et sera en 2023 un exemple de développement durable et d’innovation : un site de production de plus de 20 000 mètres carrés, équipé de panneaux solaires et d’un chauffage au sol pour affirmer sa neutralité énergétique. VDL Bus & Coach reste ainsi à la pointe de l’efficacité énergétique du futur et ne manquera pas d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire de la mobilité électrique. Le carnet de commandes de la division Bus & Car a augmenté au cours des douze derniers mois, passant de 421 millions d'euros en semaine 11 2022 à 497 millions d'euros en semaine 11 2023.

Produits finis

Nos entreprises qui font partie de la division Produits finis ont réalisé conjointement un chiffre d'affaires de 802 millions d'euros l'année dernière, contre 669 millions d'euros en 2021. Cette hausse de 20 % s'explique par le fait que nos entreprises dans cette division sont d’une manière générale bien positionnées. Le carnet de commandes a augmenté au cours des douze derniers mois, passant de 458 millions d'euros en semaine 11 2022 à 583 millions d'euros en semaine 11 2023.  

Perspectives

Il est prévu que la croissance de 2022 se poursuive en 2023 chez VDL Groep. La croissance projetée de l’entreprise industrielle familiale, dont le siège social est situé à Eindhoven est estimée pour l’ensemble de l’année à un taux qui se situe entre 5 et 10 %. On s’attend ainsi à ce que le chiffre d’affaires annuel dépasse cette année les 6 milliards d’euros. Le calendrier des investissements de VDL Groep pour l’année en cours est encore plus ambitieux que celui de l’année écoulée. Selon toute attente, les filiales VDL qui sont actuellement plus d’une centaine vont investir en 2023 un total d’environ 300 millions d’euros dans des bâtiments et d’autres moyens d’exploitation.
La région Brainport Eindhoven, la base d’affectation de VDL Groep, est elle aussi en pleine expansion et en passe de devenir le principal moteur de croissance économique du pays. Quiconque souhaite y contribuer doit se voir donner la possibilité de le faire. En outre, il convient d’apporter une attention suffisante au cadre mis en place pour faciliter cette croissance : la région doit être accessible, elle doit proposer des possibilités de logement abordables dans un environnement attractif pour qui y réside, y vit et y travaille, les talents disponibles doivent être suffisants et la congestion du réseau qui s’articule autour de l’énergie doit être résolue. En ce qui concerne la pénurie d’énergie, nous voyons des possibilités de rapprocher localement l’offre et la demande dans notre région innovante.

À propos de VDL Groep

L’union fait la force. C’est sur cette base que s’est construite l’entreprise industrielle familiale d’envergure internationale VDL Groep, dont le siège social est situé dans la région Brainport Eindhoven, une combinaison de campus et d’entreprises de haute technologie. La troisième génération de la famille Van der Leegte est depuis 2017 à la tête du groupe créé en 1953, il y a maintenant 70 ans. VDL Groep emploie plus de 16 000 collaborateurs dans 19 pays. Le groupe compte plus d’une centaine de filiales qui travaillent en étroite coopération, chacune ayant sa propre spécialité. Les activités de ces entreprises sont résumées dans les « cinq mondes de VDL » : Science, Technology & Health, Mobility, Energy & Sustainability, Infratech et Foodtech. Le chiffre d'affaires cumulé s'est élevé en 2022 à 5,752 milliards d'euros.

Retour à l'aperçu