FSO Instruments : la joint-venture de Demcon et de VDL Groep pour la communication par satellite

FSO Instruments : la joint-venture de Demcon et de VDL Groep pour la communication par satellite

14 mars 2023

Les entreprises néerlandaises Demcon et VDL Groep spécialisées dans le développement et la fabrication de produits technologiques unissent leurs activités pour créer FSO Instruments et promouvoir la communication laser par satellite. La création de cette première entreprise technologique dans le domaine de la communication laser par satellite aux Pays-Bas s’appuie sur une technologie d’avant-garde mise au point par TNO, l’institut néerlandais pour la recherche scientifique appliquée, en coopération avec différentes entreprises dont Demcon et VDL. Cette démarche s’intègre parfaitement dans l’ambition des Pays-Bas d’occuper une position de leader sur le marché mondial de la fabrication en série d’instruments FSO (free-space optics) haut de gamme destinés à la communication laser par satellite, une technologie qui suscite un intérêt concret auprès d’entreprises américaines et européennes. Gus van der Feltz a été nommé directeur de la joint-venture FSO Instruments.

Outre la radiofréquence bien connue, la technologie laser est de plus en plus utilisée pour les communications en espace libre. Cette technologie garantit des liaisons rapides et sûres entre des stations terrestres, des satellites, des avions et des aéronefs sans équipage. Le fonctionnement de la communication laser par satellite s’appuie sur la formation et l’envoi de faisceaux laser sur grandes distances. Une technologie complexe est nécessaire à cet effet, l’opto-mécatronique, qui utilise l’optique adaptative pour compenser les perturbations atmosphériques.

Une coopération sur le long terme

Demcon et VDL ETG, le cluster high-tech de VDL Groep, vont coopérer pour poursuivre le développement de la technologie nécessaire à la communication laser par satellite. Gerard van den Eijkel, directeur de Demcon Optomechatronics, et Hans Priem, business manager chez VDL ETG, jouent un rôle moteur au sein des deux entreprises. Toutes deux formalisent leur coopération en créant la joint-venture FSO Instruments, afin de franchir ensemble le pas vers le marché. « TNO a déjà fait une bonne part du travail, c’est maintenant aux entreprises de jouer et de travailler à l’industrialisation », précise Gerard van den Eijkel. « Nos CEO, Dennis Schipper et Willem van der Leegte, se sont rapprochés pour mettre en place une coopération sur le long terme. Il a été décidé de mutualiser toutes les connaissances et compétences pertinentes des entreprises en matière de communication laser par satellite. » Hans Priem explique que le monde devient de plus en plus complexe et que le time-to-market (délai de mise sur le marché) est une condition essentielle. « Nous pensons pouvoir avoir plus d’impact grâce à cette coopération. »

Des compétences uniques

Kees Buijsrogge, directeur Space & Scientific Instrumentation chez TNO précise que TNO développe et construit depuis une cinquantaine d’années déjà des instruments optiques pour l’espace (l’industrie aérospatiale), notamment pour l’astronomie et l’observation de la Terre. « Nous avons acquis une solide expérience dans la conception de systèmes, la métrologie de précision et la compensation des perturbations qui se produisent lorsqu’on regarde à travers l’atmosphère. Ces compétences qui, tout bien considéré, sont peut-être uniques au monde coïncident parfaitement avec la communication laser par satellite. » TNO a décidé à un stade précoce d’impliquer des entreprises néerlandaises, dont Demcon et VDL ETG. « Nous construisons des unités individuelles ou tout au plus quelques systèmes, alors que la demande concernant la communication laser par satellite porte sur des centaines, voire des milliers d’unités. Et c’est là que les entreprises interviennent. » Hans Priem d’ajouter : « TNO excelle lorsqu’il s’agit de développer des concepts. Nous allons élaborer ces concepts pour qu’ils correspondent à ce que le marché recherche, en termes de fonctionnalité, de coûts et de fiabilité, en intégrant notamment davantage de reconception pour garantir la faisabilité et évidemment les opérations de production. » Ces réalisations entrent par exemple dans le cadre du projet Laser Satcom qui fait partie du programme NXTGEN HIGHTECH du Fonds de Croissance National ; Gerard van den Eijkel et Hans Priem ont rédigé une proposition à cet effet.

Développer des marchés

FSO Instruments va continuer à développer les concepts de TNO et assurera la commercialisation de la technologie. Gerard van den Eijkel explique : « En fin de compte, FSO va commercialiser des produits qui sont space-qualified, c’est-à-dire qualifiés pour l’espace et l’usage spatial. À cet effet, l’entreprise construit aux Pays-Bas un réseau de partenaires de première ligne. Demcon et VDL ETG Almelo vont y jouer un rôle prédominant. » C’est une nouveauté pour les Pays-Bas, mais aussi pour l’industrie spatiale étrangère. Des entreprises européennes et américaines sont déjà intéressées.
Pour préparer la création de FSO Instruments, le constructeur aéronautique Airbus est entré l’automne dernier en coopération avec VDL ETG en vue de développer et de fabriquer des terminaux de communication laser pour avions. Outre les applications militaires initiales, Hans Priem voit également des opportunités sur le marché commercial, notamment la connexion large bande par satellite pour les services Internet portables et le transfert de données dans les avions. L’enjeu consiste à poursuivre le développement de ces marchés. C’est ce que FSO Instruments se propose de faire sous la houlette de Gus van der Feltz, récemment nommé directeur. L’équipe sera complétée par des architectes systèmes, des ingénieurs seniors et des responsables développement, venant en partie de Demcon, de VDL ETG, mais aussi de TNO. Avec Demcon et VDL Groep comme actionnaires, FSO Instruments opère ‘powered by TNO’, à partir de Delft.

CubeCATOpen.png

Légende : Module pour les communications laser par satellite

Une étape, pas une fin en soi

Tjark Tjin-A-Tsoi, président du conseil d’administration et CEO de TNO, affirme que TNO salue la coopération entre Demcon et VDL Groep. « Notre ambition est de construire un écosystème européen pour une communication laser par satellite rapide et sûre avec un forte implication néerlandaise, un incontournable pour le monde. FSO Instruments en tant qu’entreprise commune de Demcon et de VDL Groep en est un magnifique exemple. » Kees Buijsrogge de l’institut TNO ajoute que TNO continue de coopérer aux projets. « En plus, un certain nombre de nos ingénieurs systèmes vont travailler chez FSO pour aider à accélérer la poursuite du développement. » Tjark Tjin-A-Tsoi souligne que le lancement commercial de FSO Instruments, la première entreprise technologique pour la communication laser par satellite aux Pays-Bas, est une étape, mais pas une fin en soi pour TNO. Fidèle à sa mission qui consiste à travailler aux enjeux sociétaux et à renforcer l’économie des Pays-Bas, le centre d’expertise TNO reste actif dans ce domaine. « En partenariat avec des entreprises, nous développons dans le cadre de projets du Fonds de Croissance la prochaine génération de systèmes pour la communication laser par satellite. »

Création d’une valeur partagée

Dennis Schipper, directeur de Demcon, insiste sur la nécessité de créer la joint-venture dans laquelle son entreprise s’engage avec VDL. « Il s’agit pour nos entreprises d’un nouveau marché et de nouveaux risques. Nous allons agir ensemble sur ce nouveau marché et combiner nos compétences pour atteindre le meilleur résultat et limiter les risques. Cette démarche s’intègre dans notre mission de création d’une valeur partagée en développant des technologies pour résoudre les problèmes sociétaux, dans ce cas le besoin d’une communication rapide, sûre et fiable. Nous espérons y apporter avec FSO Instruments une importante contribution. »

‘Une opportunité en or pour nous tous’

Willem van der Leegte, président-directeur général de VDL Groep, est également convaincu de l’importance de cette étape. « VDL Groep réalise des investissements considérables dans la recherche et le développement pour acquérir les connaissances nécessaires à l’amélioration des produits et des technologies et à la formulation de réponses aux transitions sociétales d’aujourd’hui et de demain. La coopération, les connaissances techniques et une solide base de confiance réciproque sont d’importants moteurs pour accélérer l’innovation. Les ambitions de FSO Instruments en sont un bon exemple. En investissant ensemble dans des activités commerciales liées à l’espace, nous augmentons les chances de réussite. Une opportunité en or pour nous tous. »

À propos de FSO Instruments

FSO Instruments dont le siège social se situe à Delft est la joint-venture créée par Demcon et VDL Groep. L’entreprise développe, fabrique et fournit des instruments haut de gamme pour les communications optiques en espace libre (free-space optics ou FSO), notamment des produits pour la communication laser par satellite. FSO Instruments s’appuie sur la technologie avant-gardiste que TNO a développée et qui est montée en puissance conjointement avec Demcon et VDL ETG. Une équipe de base constituée d’architectes systèmes, d’ingénieurs seniors et de responsables développement travaille en étroite coopération avec Demcon, VDL ETG, TNO et des sous-traitants spécialisés.

À propos de Demcon

Demcon (plus de 1 000 collaborateurs) développe, fabrique et fournit des produits technologiques innovants. Le groupe Demcon dispose de sites à Best, Delft, Enschede, Groningue, Maastricht, Munster (Allemagne), Tokyo (Japon) et Singapour. L’entreprise est née de la passion de ses créateurs pour l’association de la créativité et des aptitudes techniques, axée sur la résolution de problèmes complexes de nature technologique et sociétale. D’autre part, Demcon n’hésite pas à encourager l’esprit d’entreprise et à investir dans les talents et l’enseignement.

À propos de VDL Groep

L’union fait la force. C’est sur cette base que s’est construite l’entreprise industrielle familiale d’envergure internationale VDL Groep, dont le siège social est situé dans la région Brainport Eindhoven, une combinaison de campus et d’entreprises de haute technologie. La troisième génération de la famille Van der Leegte est depuis 2017 à la tête du groupe créé en 1953, il y a maintenant 70 ans. VDL Groep emploie plus de 15 000 collaborateurs dans 19 pays. Le groupe compte plus d’une centaine de filiales qui travaillent en étroite coopération, chacune ayant sa propre spécialité. Les activités de ces entreprises sont résumées dans les « cinq mondes de VDL » : Mobility, Science Technology & Health, Energy & Sustainability, Infratech et Foodtech. Le chiffre d’affaires annuel cumulé de VDL Groep s'élevait à 4,995 milliards d’euros en 2021.

Retour à l'aperçu